The WA

Ce projet a donné lieu à une édition tirée à 120 exemplaires, réalisée par les Éditions du Tingre qui comporte : Une sérigraphie sur plans de la Ville de Marseille. Tracé et agrandissement de l’« Itinéraire conseillé », et 8 cartes postales de points de vue pris sur le parcours. Impression numérique (photos Antoine Rivière & The Wa). Sérigraphies signées et numérotée.

Ici, nous sommes à Marseille, la politique du tourisme a mis en évidence les mérites de la ville à travers un repère de lignes rouges sur le sol pour servir de guide, d’itinéraire … l’itinéraire est conseillé. The Wa détourne alors cette piste officielle par un mécanisme bricolé, assemblé, soudé. Cet objet à l’esthétique burlesque devient arme de déviance. The Wa prend son vélo et, depuis les itinéraires conseillés, détourne la piste officielle vers des domaines non politiquement corrects. Le touriste curieux peut alors partir du Vieux-Port et se  retrouver dans des quartier tels que Bougainville, Félix Piat, St Mauron, … confronté à d’autres réalités. Une réalité du temps et de l’espace, une réalité qui est celle d’une observation, d’un point de vue de nouveaux mondes modernes, des mondes qui se sentent ni la Provence de Marcel Pagnol, ni la lavande, mais plutôt la misère, la violence de la modernité urbaine, qui cherche à se cacher dans nos périphéries.

Remerciements à : Jérôme Fino pour la vidéo et le vélo; Manu Berque pour le texte; Antoine Rivière pour les photos.
Merci à tous ceux qui ont participé de près ou de loin à ce projet, merci à ceux qui sont venu le 25 janvier à l’Atelier Ni pour la présentation du projet.